Le Gattilier – Vitex Agnus Castus

Fleurs et graines de gattilier

Présentation du gattilier

Le gattilier est une plante mellifère qui peut atteindre 2m de haut, voire beaucoup plus dans des conditions optimales. Elle est ornée de fleurs violettes. Elle se développe notamment sur le pourtour méditerranéen à proximité des cours d’eau ainsi qu’en Asie.

Son nom scientifique « Vitex Agnus Castus » (Agneau Chaste) souligne l’étonnante tradition de l’utilisation de cette plante par les moines pour calmer les ardeurs sexuelles. Ainsi, également surnommée « poivre des moines », il en était disposé sur le sol de l’allée que parcouraient les novices pour aller prononcer leur vœux. Il est pourtant aujourd’hui plutôt convenu que l’effet traditionnellement envisagé n’est pas exact. Cependant, on prête désormais au gattilier des vertus notamment apaisantes, propices à la méditation et donc potentiellement à la vie monacale malgré tout. Il est coutume de l’évoquer comme « progestérone mimétique », mais cette explication ne parait pas évidente au niveau biochimique.

Le Gattilier de Fertissime

Le gattilier est une plante dont les principes actifs sont en grande partie volatiles. De ce fait, la pulvérisation des graines ne semble donc absolument pas permettre une extraction efficace des éléments biochimiques recherchés. Les formes gélules ou comprimés sont donc très peu Pour cette raison Fertissime ne propose que la version Teinture mère du gattilier.

La Teinture Mère de Fertissime est produite à partir de plantes bio fraîches cueillies dans les Alpes de Haute Provence. Les alcools utilisés sont également de qualité biologique. Le protocole d’extraction implique un trempage immédiat de la plante (pas de délai entre le ramassage et sa mise en macération dans l’alcool) et un pressage manuel modéré.

Les principes actifs du gattilier se retrouvent dans la semence mûre de la plante. Afin d’en optimiser l’efficacité, notre partenaire utilise des alcools bio et Demeter (agriculture biodynamique). Chaque plante est passée dans plusieurs alcools de titres alcooliques différents savamment dosés, dans un ordre précis.

Quelques articles à propos du gattilier

Plusieurs études scientifiques ont été menées sur le Gattilier et ses vertus. Elles ont permis de démêler le vrai du faux portés par la médecine traditionnelle. Afin de protéger le consommateur contre des propriétés farfelues, la loi Européenne limite notre capacité à souligner directement les bénéfices d’un produit qui n’est pas classifié comme médicament.  

Afin de faciliter la lecture de ces articles, certains passages sont traduits ci-dessous. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions dans l’amélioration des traductions.

Titre : Vitex agnus castus extract in the treatment of luteal phase defects due to latent hyperprolactinemia. Results of a randomized placebo-controlled double-blind study.

Publication : Juillet 1993

Traduction du premier paragraphe de la 6ème phrase qui annonce la conclusion de l’étude (notre responsabilité ne saurait être engagée dans cette traduction. Vos propositions d’amélioration sont les bienvenues ! ):

«La sécrétion de prolactine a été réduite après 3 mois d’absorption, les phases lutéales initialement courtes ont été normalisées et les déficits dans la synthèse de la progestérone lutéale ont été éliminées»

Lien vers l’article

Titre : Safety and efficacy of chastetree (Vitex Agnus-Castus) during pregnancy and lactation

Publication : Canadian Society for Clinical Pharmacology, Janvier 2008, Jean-Jacques Dugoua

Traduction du premier paragraphe de la partie “discussion” :

« Il est scientifiquement établi que le gattilier a un impact bénéfique sur le traitement des syndrômes pré-menstruels, de la mastalgie cyclique et de l’hyperprolactinémie. Il ressort un lien mesuré scientifiquement de son efficacité comme traitement de l’infertilité. »

Lien vers l’article

Précautions d’emploi de la teinture mère de gattilier Fertissime

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à un régime alimentaire varié et équilibré ainsi qu’à un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée par notre partenaire (120gouttes). Tenir hors de portée des enfants. A conserver à l’abri de la chaleur et de l’humidité. L’emploi chez les femmes enceintes, allaitantes, ou sous traitement hypertenseur ou antidiabétique est déconseillé.

L’arrêté du 24 Juin 2014 déconseille également l’usage du gattilier en cas de cancer du sein et vise toute possible interaction hormonale avec un traitement conventionnel.

Toujours demander l’avis de votre médecin !

 

Si vous voulez que nous puissions continuer à publier des articles indépendants, n'hésitez pas à partager !