Les vertus du Framboisier dans la fertilité

Feuilles de framboisier pour faire de la tisane de fertilité

L’histoire du framboisier en gynécologie

Le framboisier est très présent dans de nombreuses régions tempérées du monde. Le nom latin de son espèce, Rubus Idaeus vient d’ailleurs du Mont Ida, en Crête. Selon la mythologie Grecque, les framboises sont nées du sang de la nymphe Ida qui fut écorchée par les épines du framboisier.

C’est dans la pharmacopée de certaines tribus d’Indiens d’Amérique que l’on retrouve les premières traces des propriétés du Framboisier. Si l’analyse chimique souligne la présence de flavonoïdes et de vitamine C, le framboisier est historiquement utilisé dans le cas d’aménorrhées, dysrégulations  hormonales, endométriose, fibromes et limiter l’apparition des kystes ovariens. Il est plébiscité comme tonifiant utérin, il était prisé des femmes en situation d’insuffisance ovarienne précoce pour stimuler voir réveiller la fonction ovarienne. Ce sont toutes ces vertus qui permettent au framboisier d’intégrer le cercle fermé des plantes associées à la fertilité.

La Gemmothérapie de framboisier dans la fertilité

La gémmothérapie telle qu’imaginée par le Dr Pol Henry dans les années 1950 est développée par la suite par le Docteur Tétau. Elle repose sur la composition des bourgeons et jeunes pousses, véritables concentré des molécules contenues dans la plante elle-même. Sur le plan chimique, la gémmothérapie se distingue des autres thérapies phytothérapiques ; Elle présente une grande richesse en hormones de croissance et en multiples principes actifs. Des études pharmacologiques réalisées par de nombreux chercheurs, ont démontré la grande efficacité des bourgeons et des jeunes pousses.

Pour respecter les bonnes pratiques définies par les Dr Pol Henry et Tétau, les jeunes pousses de framboisiers sauvages sont cueillies au moment très précis du débourrage. C’est une période très brève qui a lieu au début de l’été. Pour cette raison, elle nécessite un suivi extrêmement précis puisque les feuilles croissent très rapidement après l’éclosion. Ils dépassent après quelques jours la taille requise pour la gémmothérapie. Nos partenaires choisissent uniquement des sites de cueille convenables pour l’écologie. Ils opèrent les prélèvements dans des proportions respectueuses de ce que la nature nous offre. 

Le modèle de production de la Gémmothérapie proposé par Fertissime est validé par Mr Philippe Adrianne. Philippe Adrianne est auteur de plusieurs livres et que je vous recommande. Plusieurs ouvrages comme le Précis de Phytothérapie de Mr Christian Escriva souligne des éléments constitutifs du framboisier qui sont relatifs à la gynécologie et à la fertilité.

Dans une perspective de fertilité, certains naturopathes associent le framboisier à la maca Chacon dont vous pourrez trouver une présentation sur ce lien.

La tisane de Framboisier

La forme « tisane de feuilles de framboisier » est également très appréciée. Sa composition est plus douce que la gémmothérapie. La production sélectionnée par Fertissime pour la saison 2020 provient du Cantal . (La sélection 2017/2018 était issue de l’Aveyron et celle de 2018/2019 venait des Cévennes )

Les feuilles de framboisiers sauvages de Fertissime sont cueillies par un petit groupe de jardiniers-cueilleurs. Ils sont plusieurs répartis sur des département différents et la provenance des feuilles Fertissime est revue chaque année. L’année 2020 mettra à l’honneur des feuilles issues du Cantal.

Ces hommes et ces femmes passionnés apportent chacun la richesse de leur expérience et de leur terroir. Ils sont unis autour de cette même vision de la plante médicinale ils cumulent chacun 30 années d’expérience dans le sens d’un véritable lien entre la nature et l’homme. Il nous a semblé important de s’appuyer sur une équipe à l’écoute du langage de la plante qui constitue le gage de qualité de ces feuilles de Framboisier bio.

« En accueillant la plante dans nos terrains, en respectant sa nature et en développant son intention thérapeutique, nous nous lions à elle, et lui offrons la possibilité d’être, en finalité, substance de transformation pour l’humain qui la cueille, ou … qui l’accueille en lui, par le biais de la tisane. »

Que pensez-vous de cet article ?
Si vous voulez que nous puissions continuer à publier des articles indépendants, n'hésitez pas à partager !